A l’heure où les placements produits font partie intégrante des stratégies de communication des marques, le marketing d’influence est devenu incontournable. Depuis 2017, on dénombre 10 grandes catégories d’influenceurs web bien distinctes. Cette diversification n’est d’ailleurs pas prête de s’arrêter.

Voici les 10 grandes catégories d’influenceurs que vous pourrez retrouvez sur les réseaux sociaux :

Les influenceurs “travel” 

Spécialisés dans le voyage, ils parcourent le monde pour faire découvrir des destinations de rêve. Prisés par les agences de voyages et métiers de l’hôtellerie ces influenceurs vont avoir comme rôle de promouvoir une destination, un lieu ou un road trip bien précis. Ces influenceurs possèdent habituellement une communauté se situant majoritairement dans la tranche d’âge 24 – 44 ans.

Les influenceurs “luxe”

Spécialisés en produits et services haut de gamme, ils représentent autant des marques de textiles, de cosmétiques, d’hôtelleries que d’automobiles. Leur positionnement et la qualité de leur « feed » les conduisent à travailler avec des marques axées haut de gamme. Un influenceur luxe à la particularité d’avoir une communauté majoritairement de plus de 26 ans. Pouvant être parfois assimilé à un influenceur « travel », l’influenceur luxe ne fait pas seulement tourner son actualité autour du voyage mais plus globalement autour du CLASSE et CHIC.

Les influenceurs “ultra luxe” (nouvelle catégorie)

Cette toute nouvelle catégorie permet de distinguer le « haut de gamme » qui est appelé « luxe » en marketing d’influence et le « luxe » accessible à quelques privilégiés. Ils sont moins de 5 en France à se positionner en tant qu’influenceur « ultra-luxe ». Ces influenceurs sont spécialisés dans les produits et services qui représentent des biens de consommation d’une valeur supérieure à 100K€ (Yatch, Villa, Voyage, Joaillerie, …).

Les influenceurs “lifestyle” 

Spécialisés dans les « tendances » et les « effets de mode », ces influenceurs web sont, à ce jour, les plus courant. Ces influenceurs sont suivis pour plusieurs raisons : la qualité de leurs contenus, leur physique, le travail de leur feed mais aussi leur spécialisation « produits ». Ces influenceurs acceptent des collaborations en rapport avec leur positionnement et sont experts du « BON CONSEIL ».

Les influenceurs “food”

Les influenceurs « food » ont été les précurseurs du développement des « catégories » d’influenceurs en duo avec les influenceurs « travel ». Spécialisés dans la restauration, ils sont souvent associés au « lifestyle ». Le lifestyle englobait en 2013 – 2014 : le travel, le food et le luxe. Les influenceurs « food » s’arrachent à prix d’or dans tous les grands restaurants du monde. Au même titre qu’un guide, ils vont permettre d’accroitre la notoriété d’un lieu ou devenir la vitrine d’un établissement le temps d’un repas.

PS : Ils ne distribuent pas encore des étoiles, mais quand ils n’aiment pas ils le disent !

Les influenceurs “business”

Spécialisés en produits et services BtoB, ils sont à ce jour les influenceurs les plus rares du marché et les plus compliqués à approcher. Souvent à la tête de grandes entreprises ou, bien implantés dans le monde de la communication et du marketing ces influenceurs sont présents en France sur trois supports web : le blog, LinkedIn et Twitter. Cependant, les influenceurs business monétisent rarement leur audience au vu de leur propre activité. Ils parlent davantage de leur business que du business des autres. Néanmoins cette catégorie existe bel et bien.

Les influenceurs “sport” 

Avec les métiers de l’artistique, les influenceurs sport sont les deux premières catégories dans le monde. Leur existence est beaucoup plus ancienne que les réseaux sociaux, nous parlions alors de celebrity marketing (associée une marque à une image reconnue dans son domaine d’expertise ou de prédilection). Spécialisés dans le sport, ces influenceurs sont de plus en plus demandés par les marques de produits et services de loisirs et sportifs.

Une catégorie est en train d’émerger de celle-ci, les influenceurs « Fitness » qui ne répondent pas à la totalité des attentes des influenceurs sport. Cette sous-catégorie sera prochainement à mi-chemin entre l’influenceur sport et l’influenceur lifestyle.

Les influenceurs “des métiers de l’artistique”

Ils n’ont pas de spécialités prédéfinies, ces influenceurs interviennent principalement sur deux points :

– L’événementiel dans le but d’attirer un grand nombre de personnes grâce à leur grande communauté,

– Dans la promotion de marque qu’ils aiment ou qui vont devenir des « sponsors ».

Nous parlons ici des chanteurs, humoristes, acteurs, …

Les influenceurs “politique” (apparût en 2016)

Initialement classés en tant qu’influenceurs « business » les influenceurs politiques prennent de plus en plus de pouvoir. Après l’élection de Donald TRUMP annoncée par la presse comme le premier président du monde élu grâce à sa présence numérique (dont : Twitter). Les réseaux sociaux des politiciens sont devenus un atout indispensable pour gagner des voies et des partenaires.

A présent certains politiques effectuent également du placement de marques sur leur réseaux sociaux. Attention nous ne sommes pas sur un marketing d’influence aussi flagrant que certaines autres catégories d’influenceurs mais de nombreux politiciens monétisent cette nouvelle forme de visibilité.

Les influenceurs “grand public”

L’influence « grand public » est un nom générique pour ne pas dire influenceur provenant de la « Télé Réalité ». De nombreuses personnes l’ignorent mais le marketing d’influence tel que nous le connaissons découle en grande partie de ces influenceurs-là. Ce sont les premières personnes à s’être diversifiées. Caroline RECEVEUR, Karine FERRI, Nabilla BENATTIA, Ali SUNA ou encore depuis l’année dernière Bastien GRIMAL… Certains candidats de télé réalité ont créé et permis de développer de nouvelles manières d’aborder le marketing d’influence. La ligne de conduite de ces quelques candidats a ouvert la voie à des influenceurs de très grande qualité en termes de productions écrites mais aussi visuelles. Bien entendu les personnes citées ci-dessus ne font plus partie des influenceurs dit « grand public ».

De toutes les catégories d’influenceurs, cette dernière regroupe des profils qui se sont spécialisés dans la promotion de produits du quotidien ou de produits « mode et bien-être » peu coûteux auprès d’une cible jeune 13 – 24 ans (voir 13 – 34 ans en fonction des candidats de TV Réalité). Pour la plupart le produit promotionné est l’objet central de la photo, il n’existe pas de cohérence entre les produits promotionnés, ni de feed. Néanmoins cette catégorie s’enrichie d’une cinquantaine d’influenceurs par an et reste en 2017 une catégorie très influente sur le marché du marketing d’influence.

Le développement du marketing d’influence dans l’avenir…

Ici sont cités les 10 plus grandes catégories d’influenceurs web. Mais de nombreuses sont en pleine émergence : les influenceurs « fitness » (inclus dans l’influence sport), les influenceurs « e-sport » (inclus pour le moment dans l’influence sport et métiers de l’artistique), les influenceurs « science » (inclus dans l’influence business) …

La onzième grande catégorie devrait être l’influence « morale ». En 2017 l’influence ne s’arrête plus à une personne physique. Une entreprise ou un site d’actualité n’appartenant pas à la presse web peut être influent dans le seul but de promouvoir un tiers en contrepartie d’une rémunération.

 

Prêt à démarrer l’aventure ?
Alors
contactez-nous

56 Partages