LE CONSTAT :

Aujourd’hui, une grande partie des jeunes cumulant plus de 5 000 ou 6 000 followers sur les réseaux sociaux se disent influenceurs… Mieux, d’autres internautes cumulant davantage de followers se disent influenceurs internationaux !  Le constat est simple : 75% des personnes se proclamant influenceurs ne le sont tout simplement pas. Ils n’ont aucune valeur ajoutée pour les marques.

Le marché du marketing d’influence représente un business très lucratif pour une personne pouvant gérer quelques dizaines de milliers de followers. Les revenus moyens d’une blogueuse parisienne de 75 000 abonnés dépassent les 2 500.00 € par mois (contre à peine plus de 1 200.00 € pour un homme).

Pourquoi en tant que RI (Relation Influenceurs) nous rémunérons les personnes ayant beaucoup de followers ?

Ces individus ont réussi à réunir autour de leur mode de vie ou passion des dizaines de milliers, centaines de milliers ou millions de followers, dont souvent un noyau de 1% à 2% de fans absolus. Ces mêmes personnes génèrent des millions de vues et d’interactions avec leur communauté. Certains influenceurs Européens ou internationaux sont même devenus de réels enjeux pour les marques (Exemple : le célèbre italien Mariano DI VAIO qui peut avoir une portée supérieure à une diffusion française de la finale de la coupe du monde de football à lui seul).

LE POURQUOI :

Pour comprendre pourquoi 75% des influenceurs sont des imposteurs il faut s’arrêter un instant sur les rémunérations moyennes des influenceurs au 1 janvier 2018 (le montant indiqué est le revenu moyen mensuel d’une influenceur Instagram) :

  • 10K à 30K d’abonnés : 300 € (Femme) – 150 € (Homme)
  • 30K à 50K d’abonnés : 1 000 € (Femme) – 500 € (Homme)
  • 50K à 100K d’abonnés : de 2 300 € (Femme) – 1 200 € (Homme)
  • 100K à 200K d’abonnés : Plus de 3 000 € (Femme) – 2 000 € (Homme)
  • 200K à 500K d’abonnés : Plus de 8 000 € (Femme) – Plus de 3 500 € (Homme)
  • Plus de 500K : Plus de 20 000 € (Femme) – Plus de 15 000 € (Homme)

LES DÉRIVES :

Au regard de cette manne financière un très grand nombre de jeunes n’ont pas souhaité comprendre le terme « d’influence ». Ils ont cherché à acquérir des communautés web rapidement. Achat de followers, follow – unfollow, faux comptes de stars pour cumuler des abonnés, fusions de comptes, les idées pour tromper la vigilance des marques ne manquent pas…

En 2018, il va être de plus en plus dur pour les fraudeurs de rester dans l’ombre. Les personnes dédiées aux relations influenceurs dans les agences de communication et grands groupes commencent à s’exprimer sur les dérives de ce business et blacklist les faux influenceurs.

LES ASTUCES :

Depuis 2 ans beaucoup de marques perdent des dizaines de milliers d’euros dans leur campagne de marketing d’influence. La cause est due à une mauvaise analyse des influenceurs sélectionnés pour leur campagne. Voici quelques astuces pour trouver les bons :

  • Un taux d’engagement supérieur à 4% ou 5 % en fonction de la spécialisation.
  • Un nombre de commentaires élevés (faire attention que les commentaires de l’influenceur ne soient pas seulement des échanges de commentaires entre influenceurs et oui les influenceurs boost leur taux d’engagement en se commentant automatiquement entre eux).
  • Vérifier que le nombre de vues d’une vidéo est toujours supérieur au nombre moyen de « j’aime » des publications de l’influencer. Ce point de contrôle est voué à disparaître car des méthodes de hacking peuvent booster les vues des vidéos.
  • Vérifier l’antériorité de l’influenceur en remontant sur plusieurs mois de photos.
  • Demander les statistiques de géolocalisation de l’influenceur (si la majorité des abonnés sont asiatiques ou brésiliens posez-vous des questions).
  • Regardez la proportion des comptes sans photo de profil qui aiment les photos de l’influenceur.

Après avoir réaliser tous ces points de contrôles, vous vous apercevrez de l’imposture de certains influenceurs au détriment de 25% d’influenceurs qui ont tout simplement su fédérer une communauté autour de leur mode de vie, passion ou art.

Expériences personnelles :

Fraich’TOUCH, notre agence de communication et marketing digital, a géré plus de 60 campagnes de marketing d’influence en 2017. Principalement dans le tourisme, l’hôtellerie, le textile et les tendances mode cela représente plus de 2 000 collaborations auprès d’un réseau de plus de 500 influenceurs européens.

Le marketing d’influence est une excellente action de communication et marketing digital. Néanmoins il est conseillé de vous adresser à des personnes ayant déjà réalisé des campagnes en collaboration avec des influenceurs surtout quand le budget dédié à ce pôle d’activité est conséquent.

Info du jour :

En 2018, 110 personnalités publiques et stars viennent de rejoindre le réseau de marketing d’influence Fraich’TOUCH.

Plus d’info sur le marketing d’influence ?

Rendez-vous sur notre espace Fraich’NEWS

Goulven CORNEC

Co-fondateur Fraich’TOUCH